Green IT : Réduire la consommation d’énergie, un défi à relever pour les datacenters

La croissance exponentielle des usages numériques (objets connectés, recherche, mail, vidéos…) a entrainé une multiplication du trafic mondial de données, quelques 2,5 milliards de Go de données créés chaque jour doivent être traitées, stockées sur des serveurs et restituées.

En 1 heure, dans le monde, pas moins de 10 milliards de mails sont envoyés. Ceci équivaut à  50 Giga Watt/heure, à la production électrique de 15 centrales nucléaires pendant 1 heure ou encore 4000 Aller/Retour Paris New York en avion.

Toutes ses données stockées sur des serveurs, eux-mêmes hébergés dans des datacenters ont besoin de sources d’électricité et de refroidissement pour être opérationnelles. Une combinaison qui s’avère énergivore. 

En France, les datacenters représentent environ 9 % de la consommation énergétique, en croissance de près de 5 % par an. La consommation énergétique est en moyenne, au mètre carré, presque 37 fois supérieure que celle d’une maison (5,15 MWh au mètre carré contre 0,14)

L’énergie est le poste de dépense le plus important pour un datacenter.

De ce fait, la consommation énergétique ainsi que les moyens « green » de réduire l’empreinte carbone sont au cœur des préoccupations de DCforDATA.  

Fonctionnant 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, les datacenters ont un besoin crucial d’électricité : climatisation, équipements électroniques, locaux, surveillance… 

image5

Représentant 40% de la facture électrique des datacenters, la climatisation est un poste important, en effet la chaleur qu’ils produisent nécessitent des systèmes de climatisation perfectionnés en charge de les refroidir. La température des salles informatiques doit être comprises 21 et 24 degrés.

De plus, pour ne pas perdre de données lors d’éventuelles coupures d’électricité, les datacenters sont équipés de systèmes redondés, c’est-à-dire que tous les systèmes vitaux au bon fonctionnement du datacenter sont doublés (climatisation, énergie) et sont équipés de de générateurs de secours alimentés par des cuves de fuel ainsi que des batteries.

Toutefois, les datacenters permettent aux entreprises de rationaliser leurs coûts de fonctionnement en mutualisant les infrastructures IT. L’empreinte carbone des datacenters est moins élevée que si chaque entité possédait sa propre salle informatique ou datacenter.

LE PUE

L’efficacité énergétique d’un datacenter, peut être mesurée par l’indicateur Power Usage. 

PUE

Effectiveness (PUE). Outil développé par le Green Grid, qui calcul le rapport entre la consommation totale d’énergie du datacenter et l’énergie consommé par les équipements IT . Plus le PUE est proche de 1, moins le datacenter consomme d’énergie. En France le PUE moyen des centres de données est de 2,5.Le PUE, du site DCforDATA oscille entre 1,5 et 1,6 en fonction des saisons, celui du Rock se rapprochera de 1,3.

Le code de bonne conduite énergétique » pour les datacenters

DCforDATA est adhérente au « Code of Conduct for Data Centres Energy Efficiency », une initiative qui vise à réduire l’impact environnemental et économique de la consommation énergétique en croissance constante des centres de données informatiques. Lancé par le Centre Commun de Recherche de la Commission européenne, le CoC offre recommandations et bonnes pratiques à toute entreprise désireuse de contribuer à réduire la consommation énergétique de ses centres de données.

logo_COC_participant_color

Réduire la consommation énergétique, quelles solutions ?

Certains datacenters se sont installés dans des pays nordiques. Ils utilisent l’air local à la température relativement basse pour refroidir les serveurs et ainsi réaliser d’importantes économies d’énergie, d’autres puisent dans des sources d’eau à basse température pour alimenter le système de refroidissement des serveurs. (avec l’impact sur la biodiversité que cela peut occasionner ex. remettre de l’eau chauffée dans la biosphère)

Cependant, tous les datacenters ne peuvent être centralisés dans les pays nordiques, pour des raisons de proximité, de latence, de praticité etc… De ce fait, il est indispensable de trouver des solutions alternatives écoresponsable.

DCforDATA a choisi d’utiliser la technologique éprouvée des couloirs froids.

Cette solution est capable d’optimiser le refroidissement et de mesurer précisément les consommations nécessaires dans son environnement. DCforDATA peut ainsi contrôler les performances de ses clients dans cet environnement particulièrement exigeant.

06_63B7450.png

 

Lors de la mise en place d’un couloir, les climatisations sont déclenchées au fur et à mesure de l’installation des clients dans leurs baies. De ce fait, n’est utilisée pour refroidir la salle, que l’énergie froide strictement nécessaire.

Deux modes de fonctionnement sont sélectionnés automatiquement en fonction des conditions climatiques (températures, humidité, etc.), afin réduire la consommation d’énergie

Même si les data centers consomment beaucoup d’énergie, ils en génèrent également sous forme de chaleur, celle issue du datacenter Rock, sera utilisée pour chauffer la piscine d’une clinique à proximité du data.  

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s